Burkina Faso
 Accueil   Les Programmes en cours   Education de base et formation    Fonds pour l'Alphabétisation et l'Education Non Formelle (FONAENF)
La coopération internationale de la Suisse
Le Burkina Faso
La Coopération suisse au Burkina Faso
Les domaines d'intervention et les programmes
Album photos
Agence Consulaire
Liens vers partenaires
Publications
Clause de non-responsabilité
Plan du site
Burkina Faso 
La DDC de par le monde
Fonds pour l'Alphabétisation et l'Education Non Formelle (FONAENF)
Le FONAENF a été créé suite au Forum sur l’alphabétisation tenu à Ouagadougou en septembre 1999, et dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Décennal de Développement de l’Education de Base (PDDEB). C’est une Association à but non lucratif, mise en place en 2002 par le Gouvernement du Burkina Faso avec l’appui des partenaires techniques et financiers, des opérateurs/trices en alphabétisation et du secteur privé. Il est l’instrument de mise en œuvre de la politique nationale d’alphabétisation et d’éducation non formelle. Le principe qui oriente l’action et le fonctionnement du FONAENF est «la stratégie du faire – faire» fondée sur le partage et la définition clairs des rôles des différents acteurs, notamment l’Etat et les collectivités locales, les Partenaires techniques et Financiers (PTF), la société civile (les ONG, les opérateurs/trices en alphabétisation) et le secteur privé.
Objectifs

  • Recueillir et gérer les contributions de l’Etat et des partenaires publics et privés pour financer l’alphabétisation et l’éducation non formelle ;
  • Encourager l’Etat et les Partenaires au développement à renforcer leurs contributions financières en faveur de l’éducation non formelle ;
  • Élargir la base de financement de l’éducation non formelle afin de recueillir de nouvelles ressources financières auprès de nouveaux partenaires ;
  • Renforcer les capacités d’intervention dans le domaine de l’éducation non formelle en accordant des subventions conformément aux critères arrêtés dans les manuels de procédures ;
  • Adopter de nouvelles formes de financements de l’éducation non formelle qui favorisent les couches sociales défavorisées.

Principales 
activités

Les activités éligibles au niveau du FONAENF sont:

  • L’Alphabétisation Initiale (AI) ;
  • La Formation Complémentaire de Base (FCB) ;
  • Les Formations Techniques Spécifiques (FTS) ;
  • L’Apprentissage du Français Fondamental et Fonctionnel (A3F) ;
  • Les formules alternatives innovantes s’adaptant aux différents publics : adolescents/tes, groupes socio-professionnels etc. ;
  • La presse écrite en langue nationale et en français et les documents de post – alpha;
  • Les recherches linguistiques.

Public concerné
Opérateurs/trices en alphabétisation : ONG, Associations, Groupements villageois, communes, secteur privé officiellement reconnues et attestant trois ans d’expérience réussie en alphabétisation et/ou en éducation non formelle (apprenants et apprenantes de 15 ans et plus) en accordant la priorité aux femmes et aux filles, surtout en milieu rural et dans les provinces prioritaires.

Partenaires

L’Etat du Burkina Faso : MEBA ● DGAENF● ex–INA ● les DPEBA ● les DREBA  le CCEB/BF

Coopération suisse ● Ambassade royale des Pays–Bas ● Coopération française ● Coopération canadienne ● Coopération suédoise ● Coopération danoise ● Banque Africaine de Développement (Projet Education V) ● Banque Mondiale ● PAM ● UNICEF

Le Secteur privé.

Toutes les autres structures intervenant dans l’éducation non formelle (PNGT, PRPC, PDL, OSEO, Plan Burkina, ...)

Couverture géographique
Les 45 provinces du Burkina Faso, avec une priorité accordée aux zones dont le taux d’alphabétisation est très faible.

Phase en cours
2009 – 2012    -     CHF 4'750'000.-

Contact

Fonds pour l’Aphabétisation et l'Education Non Formelle (FONAENF)
11 BP 380 OUAGADOUGOU
Tél. : (+ 226) 50 36 22 13 
E-mail: fonaenf@cenatrin.bf ou fonaenf@yahoo.fr

Print
Recherche:
Nouvelles
Local
07.01.2014
La "Gazette suisse", revue éditée par l'Ambassade de Suisse en Côte d'Ivoire
20.08.2013
Lancement du programme d'accès à l'eau et à l'assainissement des communautés....
12.07.2013
Coopération Suisse-Burkina Faso
International
04.09.2014
«Les communes du Bénin se montrent volontaires»
01.09.2014
Empreinte hydrique : une nouvelle norme ISO relative à l’utilisation de....
01.09.2014
Une norme ISO pour mesurer l’empreinte eau
Toutes les nouvelles
La Direction du développement et de la coopération (DDC) est rattachée au Département fédéral des affaires étrangères de la Suisse
Le Secrétariat d'État à l'économie (seco) est rattaché au Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche de la Suisse